Le festival de musique aura bien lieu cet été

Le festival de musique aura bien lieu cet été
Mise à jour 10 juin 2020

Lisez la newsletter de juin du festival qui donne des informations sur cette édition 2020.

Malgré les difficultés redoutables engendrées par la situation sanitaire, les organisateurs du Festival de Musique des Arcs ont travaillé d’arrache-pied pour le maintenir cette année. En France, ce sera peut-être le plus grand festival de musique de la saison !

Pour réussir ce pari, plus que jamais, il a besoin de notre concours, nous les propriétaires. Si notre appartement est disponible la dernière quinzaine de juillet, nous pouvons le mettre à la disposition du festival pour loger les musiciens et organisateurs. Soyez rassurés, il ne s’agit que de personnes très responsables, et, d’expérience, toujours porteuses de convivialité, cette marque si précieuse de toute l’équipe d’animation du festival. Rappelons que l’ensemble des concerts (au format revisité cette année, corona oblige) est entièrement gratuit. Une grande partie du fonctionnement du festival repose donc sur le bénévolat (et l’enthousiasme), soyons partie prenante !

Lisez le message d’Éric ci-dessous, il donne beaucoup de détails sur cette édition. Si vous pensez pouvoir prêter votre appartement, contactez Bénédicte Ordody au 01 40 07 11 48 ou par mail à contact@festivaldesarcs.com.

Chères et chers adhérents, membres de l’association de l’Académie-Festival des Arcs,

Chères et chers amis mélomanes,

Mesdames et Messieurs les propriétaires d’un appartement aux Arcs que je n’ai pas (encore !) le plaisir de connaître,

J’espère que ce message vous trouvera, ainsi que vos proches, en bonne santé et que cette période de grande incertitude ne vous affecte pas outre mesure.

La stupeur passée, le choc encaissé, les risques évalués, les consignes enregistrées, l’équipe de l’Académie-Festival de musique des Arcs a décidé de maintenir coûte que coûte sa 47ème édition qui doit se tenir du 17 juillet au 2 août prochain.

Il nous faudra être respectueux des consignes sanitaires bien sûr, à l’écoute des autorités, attentifs au bien-être et à la santé de notre public, de nos artistes et de nos stagiaires et également ne pas faire courir un risque structurel à notre association qui, comme vous le savez, ne tient sa longévité qu’à un petit miracle renouvelé chaque été !

Bien sûr, ce ne sera pas une année comme les autres. A l’heure où je vous écris, nous ne sommes pas encore en possession de tous les éléments pour savoir précisément ce vers quoi nous nous engageons.

En revanche nous avons très tôt décidé que si la station des Arcs ouvrait cet été – et elle accueillera les vacanciers à partir du 4 juillet, nous serions présents pour remplir la mission fixée par Roger Godino il y a près de cinquante ans : offrir aux estivants, aux populations locales, aux festivaliers venus de la France entière et d’ailleurs, aux propriétaires des Arcs un accès à la musique, à la culture, et à l’Art.

Il nous a paru inconcevable de ne pas participer à cet effort collectif qui doit permettre de nous sortir de cet abominable cauchemar ! Il nous semble même que l’acte du concert, celui du partage, de la transmission, sont autant d’atouts qui vont justement être nécessaires à la reconstruction de notre société meurtrie.

Il serait bien entendu dangereux de se cacher la réalité. Il nous faudra réduire les jauges de nos salles de concert, nous le ferons. Si d’aventure nos 160 élèves ne pouvaient être accueillis dans de bonnes conditions, nous nous orienterions vers un festival sans académie. Si la programmation, préparée depuis janvier, devait être modifiée, elle le sera.

Il nous faut aussi inventer de nouvelles manières de partager notre passion. Nous avons d’ores et déjà entamé la création d’une scène digitale qui portera le nom d’espace Roger Godino et qui permettra au public présent aux Arcs, mais également à celui empêché d’y venir, de suivre certains des concerts en streaming ; nous diffuserons également conférences, ateliers, concerts jeunes public ou autres interviews en replay sur cet espace virtuel ; nous sommes convaincus que ce sera de plus un outil formidable dans l’avenir.

Nous avons également prévu d’installer une scène en plein air afin de pouvoir rassembler une audience en toute sécurité, en respectant la distanciation physique et profiter pleinement de l’environnement dont nous disposons aux Arcs.

Nous sommes prêts. Prêts à nous adapter, à réagir, à inventer. Notre enthousiasme et notre énergie sont décuplés par la tâche qui nous attend. Tous les artistes, privés de concerts et de public depuis tant de mois, sont enchantés à l’idée que le Festival des Arcs tient bon, l’un des derniers dans un paysage culturel en plein désarroi. Les stagiaires qui suivent leurs cours sur des écrans depuis tant de semaines ne manqueront pas de s’inscrire ; notre Académie, si elle a lieu, serait l’une des seules…

La gratuité de nos concerts, inscrite dans l’ADN de notre manifestation, nous permet ce luxe de ne pas dépendre d’une billetterie. Les cachets raisonnables de nos artistes et la fidélité de nos adhérents, de nos partenaires et de nos tutelles rendent possible ce maintien.

Mais il est évident que la situation économique du pays a conduit – et conduira encore – certains de nos partenaires privés à se désengager. De même, certaines aides en nature (hébergements entre autres) ne se verront pas reconduites.

Vous qui avez décidé d’investir aux Arcs, vous qui êtes propriétaires, vous aimez ce lieu. Vous ne connaissez pas forcément le Festival. Mais vous en avez sans doute entendu parler. Voilà 46 ans que nous apportons une plus-value inestimable à cette commune et à cette station : non seulement vous pouvez venir y skier, vous promener, jouer au golf, sauter en parapente ou tout simplement admirer le panorama…Mais vous pouvez également assister chaque année à plus de 40 concerts interprétés par une soixantaine de musiciens de renommée internationale. Et le tout GRATUITEMENT !! Si vous n’aimez pas le baroque, il y a du classique. Si vous n’aimez pas le classique, il y a du romantique ! il y a même de la musique d’aujourd’hui ! Vous n’aimez pas la musique ? Peut-être que vos enfants ou vos petits enfants l’apprécient. Et peut-être que nos conférenciers sauront vous la faire découvrir et que vous rejoindrez les milliers de mélomanes dont la vocation s’est déclenchée aux Arcs…

Nous avons besoin d’aide, en cette année si particulière ; plus que jamais.

Nous faisons feu de tout bois afin de compenser la perte de certains partenaires.

Et vous pouvez participer à cet effort.

Comment ? C’est tout simple et cela ne vous coûtera pas un centime !

Peut-être ne serez-vous pas aux Arcs ce mois de juillet ? Peut-être connaissez-vous des amis sur votre palier qui ne seront pas aux Arcs ce mois de juillet ? Peut-être avez-vous eu vent d’un appartement qui ne serait pas occupé ce mois de juillet ?

Et bien, nous en avons besoin !

Nous avons besoin de loger nos musiciens (je vous assure qu’ils se comportent très bien !), nos bénévoles, les membres de notre bureau. Chaque appartement qui pourrait être mis à disposition signifierait pour notre association une économie substantielle et permettrait de reporter cette dépense sur un poste de production ou de communication par exemple…

Alors, n’hésitez pas ! Participez à cet effort collectif qui nous permettra de reconstruire ensemble une normalité relative, un espace de partage, d’échanges, de communion autour de la musique.

L’Académie-Festival, par le simple fait de résister et d’être là, y contribue. Tous nos artistes s’y consacrent pleinement, mais ils ont besoin d’un toit pour le faire !

Nous serons présents cette année entre le 15 juillet et le 3 août. L’appartement n’a pas besoin d’être libre pendant la totalité de la période et le Festival peut prendre à sa charge les dépenses d’eau et d’électricité. Si vous entrevoyez la possibilité de faire ce geste, vous pouvez laisser un message à Bénédicte Ordody au 01 40 07 11 48 ou par mail à contact@festivaldesarcs.com

D’avance, un immense merci et à très bientôt, au plaisir de vous retrouver aux Arcs, si ce n’est en 2020 parce que vous prêtez votre appartement (dans ce cas, rendez-vous sur l’Espace Roger Godino cet été !), en 2021 !!!

Bien cordialement,

Eric Crambes, directeur artistique du festival

3 Réponses à Le festival de musique aura bien lieu cet été

  • Landowski

    Y a t’il possibilité d’accueillir 1 personne ds un 2 pièces si sommes présents en même temps?

    Armoise

    Arcs 1800

    Paul Landowski

  • Christian HELFT

    Témoignage : des copropriétaires du St Bernard avaient prêté leur appartement (merci Carole et Patrice !) l’année dernière. Nous avons pu ainsi profiter du voisinage de François Payet-Labonne, complice d’Éric, et de quelques séances de répétition particulièrement agréables…

    Christian.

    • Landowski

      Message envoyé

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *